Le suicide, du point de vue de la kabbale et de la logothérapie

Le suicide, du point de vue de la kabbale et de la logothérapie

Deux éclairages complémentaires -traditionnel et contemporain- qui peuvent aider à retrouver le sens de la vie humaine.

RÉFLÉCHIR SUR  “ SHALOM ”, C’EST DÉJÀ DONNER DU SENS À LA VIE

En hébreu, on dit “ Shalom ! ” pour se dire  “ Bonjour ! ”, mais  ce mot a plusieurs significations, et entre autres “ Paix ”, “ Plénitude ”, “ Accomplissement ”. En disant “ Shalom ” à quelqu’un, je lui souhaite de passer un “ Bon-jour ”, mais surtout d’être en paix avec lui-même. Or la personne qui ressent un tel vide qu’elle souhaite en finir avec ses jours,  ressent en fait un manque de Shalom avec elle-même ou avec le monde qui l’entoure.

¨  la paix intérieure nous protège des adversités extérieures

Le suicide est souvent la conséquence d’un sentiment de vide, et Shalom représente déjà un remède car il est cette paix intérieure qui transcende les contraintes de la contingence. Si je suis en paix avec moi-même, cette paix me préserve des tensions extérieures, elle me permet de garder une certaine tempérance face aux difficultés de ce monde, lorsque le “ jour est mauvais ”. Mais si je ne suis pas en paix, je suis incapable d’apprécier la journée, même si c’est un “ bon- jour ”. Quoi qu’il puisse m’arriver, je n’en verrai que le côté négatif.

¨  l’homme est un projet divin qui doit se compléter lui-même Lire la suite